accueilséjours classeshébergement collectifcentre du moulin

accueil
\ séjours classes
\ classes de primaire
\ écriture et édition

Primaire : séjour écriture et édition
 

 

Pour des séjours d'au moins 5 jours. Encadré par un écrivain ou un intervenant spécialisé, pour accompagner chacun dans son cheminement individuel vers l'écriture, processus étonnant et mystérieux.

Une démarche collective pourra prendre le relais pour construire quelque chose ensemble, une histoire, un texte collectif. Le livre édité à la fin du séjour, sur place, est remis à chaque enfant. Cet ouvrage présente un ou des textes, individuels et/ou collectifs, où se mêlent histoires, paroles et langue. L'écriture peut être fictionnelle, poétique, joueuse de langue.

1. Préambule, par Daniel Meynard (+ d'infos)

2. Le socle commun de connaissances et de compétences (+ d'infos)

3. Exemple de séjours (+ d'infos)

4. Veillées et activités annexes

 

écrire dehors

1. Préambule, par Daniel Meynard

Si l'écriture est plurielle, les ateliers d'écriture le sont aussi. Chaque écrivain anime l'atelier à sa façon : classique ou moderne, en faisant la part belle à l'humour, à l'émotion et à la fantaisie ou en préférant la rigueur, les règles formelles, et la structure narrative.

Dans tous les cas, l'écrivain est un praticien des langages et non un supplétif de l'éducation nationale : ce petit rappel n'est pas anodin, à une époque où l'on instrumentalise, formate et réduit tout.

Même s'il est complémentaire des enseignants et pas moins pédagogue qu'eux, l'écrivain est avant tout un créateur qui se définit par sa liberté de ton, de style, de pratiques.
Ce qu'un écrivain cherche d'abord, en l'atelier, c'est amener les participants à s'exprimer, à avoir envie de partager quelque chose avec les autres, à écouter les idées d'autrui s'ils veulent qu'on entende les leurs.

Ensuite, l'écrivain va ouvrir des pistes d'écriture et donner des outils pour que chacun, seul ou en groupe, trace une voie originale : mots, expressions, dialogues, descriptions, genres littéraires, exercices de styles … tout est bon pourvu que le résultat soit VIVANT.

L'atelier n'est pas l'école. Le but n'est pas d'obtenir une « bonne note » mais d'apprendre à intéresser les autres. L'atelier donne VIE et ENVIE.

Ainsi, au terme de l'atelier, un ou plusieurs textes sont produits, achevés ou à l'état de brouillons, d'esquisses, peu importe : l'essentiel est qu'ils touchent, fassent rire ou rêver les lecteurs.

Les classes seront ou non divisées en deux groupes, selon la méthode de travail proposée par l'auteur. La durée des ateliers dépend de l'âge des participants. En fonction des desiderata de leur école, les élèves rejoignent l'auteur et l'atelier choisis pour écrire une nouvelle, une pièce de théâtre, de la poésie, des contes....

Dès que cela est possible, l'auteur lit à haute voix des extraits de livres qu'il aime. Cela permet aux enfants de goûter au plaisir d'écouter, de se laisser bercer par les mots et d'entrer dans l'univers de l'auteur.

La présence des enseignants lors des ateliers est vivement souhaitée : ils observeront ainsi qu'une écriture en liberté redistribue parfois les cartes et que les « cancres » peuvent être ceux qui ont les meilleures idées, alors que certains « bons élèves » resteront plus réservés. Ils constateront aussi qu'en travaillant ensemble, les élèves apprennent la tolérance et enrichissent la gamme de leur expression orale ou écrite dont ils testent immédiatement l'inventivité ou l'efficacité sur le groupe tout entier.

En ce qui concerne le rendu, il n'est pas nécessairement un produit fini, il peut aussi être une ébauche, des éclats d'écritures, des notes, des extraits. Si le désir légitime de résultat devenait une obligation, s'il devait seul valider l'atelier, il fausserait le jeu de l'écriture qui préfère n'obéir qu'aux règles du plaisir et de la liberté.

Editer un bref roman ou un recueil de nouvelles en cinq jours d'atelier n'est possible que si l'auteur remanie les écrits, retaille les pièces du puzzle, y ajoute des liaisons, bref : triche un peu. Certes, cette « tricherie » ne déplaît pas aux principaux intéressés, élèves, enseignants, parents, directeurs d'écoles ou pouvoirs publics. Mais il serait démagogique d'en faire une vérité. Il est donc préférable de se fixer au départ des objectifs réalisables, avec des textes plus courts.

 

 

en classe

2. Le socle commun de connaissances et de compétences

Les séjours classes que nous proposons corroborent les textes officiels de l'Education Nationale.

À propos de la maîtrise de la langue française, une des sept compétences du socle commun, il est dit que « savoir lire, écrire et parler le français conditionne l'accès à tous les domaines du savoir et l'acquisition de toutes les compétences. La langue française est l'outil premier de l'égalité des chances, de la liberté du citoyen et de la civilité : elle permet de communiquer à l'oral comme à l'écrit dans diverses situations ; elle permet de comprendre et d'exprimer ses droits et ses devoirs. […] La fréquentation de la littérature d'expression française est un instrument majeur des acquisitions nécessaires à la maîtrise de la langue française. »

À propos des pratiques artistiques, l'Education Nationale rappelle que « l'éducation artistique et culturelle concourt à la formation intellectuelle et sensible des enfants et des jeunes. [...] Elle joue un rôle essentiel en matière de valorisation de la diversité des cultures et des formes artistiques. Elle contribue à la formation de la personnalité, est un facteur déterminant de la construction de l'identité culturelle de chacun. […] Elle permet l'acquisition de compétences transversales mobilisables dans d'autres domaines d'apprentissage. »

 

séjour écriture

3. Exemple de séjours

Réalisation d'un journal

Les enfants rédigent des articles qui restituent les sorties effectuées, ils rendent compte de la vie du séjour, présentent l'étude de thèmes choisis ou exposent un travail sur un auteur littéraire. Ils préparent aussi des reportages à mener au niveau local, prennent des photographies et participent à la fabrication de leur journal avec lequel ils repartiront.

Écriture et édition

Avec la complicité d'un auteur de littérature jeunesse, les enfants participent à l'écriture d'un texte : récit, nouvelle, poème, conte, théâtre… et contribuent à la fabrication de leur livre avec lequel ils repartiront.

Écriture, illustration et édition

Avec la complicité d'un auteur de littérature jeunesse et d'une illustratrice, les enfants créent une histoire et illustrent leurs écrits en s'initiant aux techniques d'art graphique, pastel, gouache, collage, photographie… Ils participent à la fabrication de leur livre avec lequel ils repartiront.

Veillées et activités annexes

Les veillées

Dès que le temps le permet, des veillées autour du feu, sous les étoiles, des grands jeux, ou des temps plus calmes.

 

Activités annexes

Atelier fabrication de pain biologique, les blés, la farine, le pétrissage....avec une intervenante spécialiste du Fournil d'Aucelon.

En lien avec la découverte de l'environnement, inititiation à l'escalade, sur les blocs du Claps, site géologique classé, activité encadrée par des brevets d'état agréés Education Nationale.

 

 

couleurs d'enfance
Blog des séjours | Contact | Galeries photos | Couleurs d'enfance | Le moulin, 26310 Luc-en-Diois | 04 75 21 33 03 haut de page